Pratiquée et inventée pour la première fois par le Dr Yves Gérard Illouz en 1977, la liposuccion demeure de nos jours la chirurgie esthétique la plus répandue au monde.

Liposuccion, la chirurgie esthétique la plus utilisée au monde

Qu’est-ce que la liposuccion ?

Appelée aussi lipoaspiration, cette technique de chirurgie plastique consiste à dissoudre les amas graisseux sur de nombreuses zones du corps : les cuisses, la ceinture abdominale, les hanches, la culotte de cheval, les genoux… Même si elle n’est pas un remède contre l’obésité, la liposuccion garantit cependant l’amélioration de l’aspect général de la forme.

Le principe de la liposuccion, c’est quoi ?

Depuis des décennies, cette technique jouit d’un excellent progrès. La liposuccion demeure une réelle intervention chirurgicale soumise à des règles bien précises même si elle s’est intensifiée.

Cette opération doit être menée par un praticien compétent, inscrit à l’Ordre National des Médecins et travaillant dans un établissement hospitalier qui garantit toutes les assurances de sécurité chirurgicale.

Le principe de cette technique consiste à introduire de fines canules par de petites fentes, placées le plus souvent à des endroits invisibles comme les plis naturels de la peau, pour ensuite absorber le surplus de graisse, afin d’affiner la silhouette.

L’usage de la graisse sous cutanée doit se faire doucement et d’une certaine régularité, afin d’éviter les ondulations inesthétiques.

Cette intervention est quasiment sans cicatrices qui disparaissent au bout d’un certain moment. Apres être opérer, le patient doit obligatoirement porter un panty (sorte de collant de contention qui sert à compresser les zones traitées et à panser les hématomes), quelques heures après l’intervention, de jour comme de nuit, et ce durant trois semaines. Celui-ci est prescrit par le praticien sur ordonnance, non remboursé par la sécurité sociale et coûte environ 50 euros.

La durée de l’opération

La durée de l’intervention et le degré d’anesthésie (générale ou locale) varient entre 20 minutes et 2 heures selon l’ampleur de la zone à traiter et l’importance de l’opération.

Risques et effets sur la santé

La  lipoaspiration classique ne fait pas l’exception, elle peut comporter des complications. Le recours à un chirurgien de renom en chirurgie esthétique, plastique et reconstructrice, ayant les qualifications et l’expérience exigée, et obéissant aux techniques chirurgicales évoluées, permet de limiter au maximum les risques, ou encore d’agir efficacement en cas de complications.

Les consultations préalables avec le chirurgien esthétique et l’anesthésiste sont d’une nécessité primordiale et exigées pour éviter toutes les risques probables.

Quelques cas très rares de phlébites, embolies pulmonaires, nécroses ou infections ont été signalées.

Autres alternatives

Le passage par la liposuccion vous fait peur ? Voilà que des techniques alternatives, moins déplaisantes, paraissent et se développent.