• TL;DR en 3 points :
  • Taxi conventionné : Transport de malades pour rendez-vous médical, soins réguliers, retour à domicile après hospitalisation.
  • Difference avec VSL : Taxi permet déplacements privés/professionnels, plus de capacité et confort, pas adapté aux urgences.
  • Réservation et remboursement : Prescription médicale nécessaire, trouver sur liste Ass. Maladie, présenter carte vitale pour remboursement.

Vous êtes sujet(te) à des soucis de santé et ne pouvez pas vous déplacer sur le lieu des soins ? Sachez que le taxi conventionné peut vous aider à arriver à bon port. Ce type de transport s’adresse à certaines personnes et à des cas bien précis. Pour connaître le fonctionnement du taxi conventionné et pour savoir comment en réserver un, vous êtes au bon endroit !

Qu’est-ce qu’un taxi conventionné ?

Ce véhicule agréé par l’Assurance maladie permet de transporter des malades qui ne peuvent pas se déplacer pour de nombreuses raisons. Il peut s’agir d’une incapacité à prendre le volant, d’une personne à mobilité réduite… Les prestations d’un taxi conventionné incluent : le transport pour un rendez-vous médical, les soins réguliers, le retour à domicile après hospitalisation…

Quelles différences entre taxi conventionné et VSL : Comment les réserver et se faire rembourser ?

Malgré le fait que le chauffeur du taxi conventionné ne soit pas un professionnel de la santé, il doit détenir un PSC1 (Prévention et Secours Civique niveau 1) et un BNS (Brevet National de Secourisme). Ces diplômes sont obligatoires pour des interventions urgentes.

Le chauffeur est attentif à votre état de santé. Ainsi, il adapte sa conduite à vos besoins. L’organisation de vos itinéraires médicaux n’est plus source de stress. Votre trajet se passe dans les meilleures conditions possibles.

La différence avec un VSL

Bien que ces deux moyens de transport soient destinés au transport de malade en position assise, le taxi conventionné se différencie par la possibilité d’assurer des déplacements privés ou professionnels. En sus, il a une plus grande capacité de transport contrairement au VSL qui est limité à 3 personnes au maximum.
Le taxi conventionné allie également confort et discrétion.

Par exemple, si vous choisissez ce type de transport, vous pourrez déplacer un patient sans que tout le voisinage en soit témoin. A contrario des ambulances, le VSL (véhicule sanitaire léger) et le taxi conventionné ne sont pas adaptés à des cas d’urgence comme un accouchement ou un accident. Leurs services ne comprennent pas non plus une aide médicale permanente sur le trajet.

Comment en réserver un ?

Avant de réserver un taxi conventionné, vous devez disposer d’une prescription médicale fournie par votre médecin pour les raisons citées ci-dessus. Lorsque cette prescription est entre vos mains, vous pouvez alors réserver votre taxi.

Voici ce que vous devez faire :

  • Posséder une prescription médicale
  • Trouver un taxi conventionné en ligne sur la liste proposée par la caisse d’Assurance Maladie
  • Réserver un taxi
  • Être prêt(e) pour le jour J, car les chauffeurs sont très ponctuels
  • Vous rendre à votre rendez-vous médical

Une fois vos examens médicaux terminés, le taxi vous ramène à votre domicile.
Attention, si l’autocollant bleu n’est pas visible sur la vitre arrière du taxi, cela signifie qu’il n’est pas conventionné. Vous êtes alors obligé(e) de payer la course vous-même.

Détails pratiques

Remboursement

Pour bénéficier du tiers payant, il faut présenter votre carte vitale à jour, une attestation de Sécurité sociale (moins d’un an) et une prescription médicale délivrée par votre médecin à la société de taxi. En principe, les frais de déplacement sont pris en charge à hauteur de 65 à 100 % (en fonction des cas) par la Sécurité sociale. Néanmoins, une franchise de 2 à 4 € pourra être défalquée de ce remboursement.

Le transport de l’accompagnant

Si le patient a moins de 16 ans, une assistance est impérative. Pour faciliter cette prise en charge, avisez votre médecin à l’avance afin qu’il informe de la présence de l’accompagnateur sur la prescription. La prise en charge comprend le trajet de l’aller et du retour.