Publié le 8 mai 2018 par Ludovic Dray

Il est aujourd’hui plus facile pour les patients de se rendre à une consultation médicale ou à réaliser des examens grâce au taxi conventionné cpam. Ce type de transport permet à l’assurance maladie de prendre en charge tous les déplacements médicaux. Les personnes qui présentent des difficultés à se déplacer toutes seules ou qui doivent réaliser des examens médicaux peuvent en bénéficier à condition que cela soit prescrit par le médecin.

Qu’est-ce qu’un VSL ou taxi conventionné ?

La différence entre un véhicule sanitaire léger et une ambulance est que les VSLs peuvent transporter jusqu’à trois personnes en position assise. Faisant partie de ce type de transport, un taxi conventionné CPAM est destiné aux patients qui ne sont pas en état de conduire et à ceux qui nécessitent d’être accompagné tout au long de leurs déplacements médicaux. Tel est le cas des femmes enceintes, des nouveaux nés et des personnes atteintes d’une affection longue durée.

Quand doit-on faire appel à un taxi conventionné CPAM ?

Le taxi conventionné est agréé et certifie par l’assurance maladie, ce qui permet de bénéficier d’une prise en charge des frais de transport médicaux sur prescription du médecin.

Toutefois, en cas d’urgence, la prescription peut être complétée à posteriori. Outre la mise à disposition du véhicule, les VSLs doivent également assurer la désinfection de leur véhicule ainsi que le transport du patient.

Mode de remboursement des frais de transport

Le principal avantage de faire appel à un taxi conventionné CPAM est que les frais de transport sanitaires est couvert par l’assurance maladie. Pour en bénéficiers, il faut que le trajet et le mode de transport soient prescrits par le médecin traitant. Peu importa la cause du déplacement, analyses, soins ou contrôle, il est toujours pris en charge par l’assurance maladie sur prescription médicale. Cette prise en charge est de 65% sur la base du tarif horaire kilométrique. Le remboursement est donc calculé à partir du point de pris en charge jusqu’à l’établissement médical approprié le plus proche.

Dans certains cas, la prise charge peut être à 100%. C’est le cas par exemple des femmes enceintes de plus de 6 mois et des nouveau-nés.

Pour bénéficier de cette prise en charge, le patient doit présenter sa carte d’assurance maladie et l’ordonnance du médecin avant le déplacement. Le chauffeur s’occupe d’envoyer ces documents à l’assurance maladie et se fait directement payé par ce dernier. Au cas où le patient n’est pas en possession de ces documents, il doit avancer les frais et de demander ensuite un remboursement.

FAQ

Comment devenir taxi conventionné avec la cpam ?

Pour devenir taxi conventionné avec la CPAM, il est nécessaire de remplir un certain nombre de critères d'agrément, tels que posséder un véhicule agréé et assurer une disponibilité régulière. Il faut ensuite constituer un dossier de demande d'agrément auprès de la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de sa région. Une fois le dossier accepté, le taxi peut signer une convention avec la CPAM pour prendre en charge les transports médicaux des patients.

Il est également conseillé de suivre une formation spécifique pour proposer un service adapté et sécurisé aux personnes en situation de handicap ou à mobilité réduite.

Quels sont les avantages d'être un taxi conventionné cpam dans le département 92 ?

Être un taxi conventionné CPAM dans le département 92 offre de nombreux avantages, tels que la garantie d'un flux régulier de clients grâce aux prises en charge par l'Assurance Maladie. De plus, cela permet d'établir une relation de confiance avec les patients et de fidéliser sa clientèle. Être conventionné CPAM permet également de bénéficier de tarifs préférentiels pour les transports médicaux, ce qui peut être avantageux sur le plan financier.

Enfin, cela permet d'offrir un service de qualité et sécurisé pour les patients nécessitant des trajets vers les établissements de santé.

Existe-t-il des taxis conventionnés par la cpam à Paris ?

Oui, il existe des taxis conventionnés par la CPAM à Paris. Ces taxis sont spécialement agréés pour transporter des patients nécessitant des soins médicaux.

Ils permettent aux patients de se rendre à leurs rendez-vous médicaux en toute sécurité et confort. Il est conseillé de se renseigner auprès de la CPAM pour connaître les modalités d'utilisation de ces taxis conventionnés.

    • Les taxis conventionnés CPAM sont destinés aux personnes ne pouvant se déplacer seules pour des consultations médicales.
    • La prise en charge des frais de transport est de 65% sur prescription médicale, pouvant aller jusqu'à 100% dans certains cas.
    • Il est nécessaire de présenter sa carte d’assurance maladie et l'ordonnance du médecin pour bénéficier du remboursement des frais de transport médical.
Ludovic Dray
Journaliste sur Aria Santé