Les yeux sont incontestablement le miroir de l’âme. Les yeux attirent et les yeux subliment et donnent de l’esthétique à notre visage. Malgré l’usage d’une crème anti-âge, parfois, il n’est pas évident de gommer les petites imperfections et les ridules. Avec le temps, la peau des paupières sera moins tonique. Cette mine fatiguée peut être corrigée grâce à la blépharoplastie à Lyon.

Qu’entend-t-on par blépharoplastie ?

La blépharoplastie est une chirurgie esthétique de la paupière, qui vise au rajeunissement de celle-ci. Ce type de chirurgie du visage vient lutter contre les paupières tombantes, et nous permet d’avoir une apparence plus ferme et plus rafraichie. On retrouve trois sortes de modes opératoires que le chirurgien plasticien va appliquer :

  • Une blépharoplastie supérieure relative aux paupières lourdes et tombantes ;
  • Une blépharoplastie inférieure pour rajeunir une paupière ridée suite à un relâchement cutané ;
  • Une hernie de graisse résultante des poches sous les yeux sous la paupière inférieure et la rendant ainsi bouffie.

Cette opération de chirurgie n’est pas prise en charge par l’assurance maladie sauf en cas de pathologies rares voire congénitales qui entraînent des séquelles sur la vision. Le praticien va viser à rajeunir le regard de chaque patient en enlevant les paupières tombantes, les rides, les cernes et les poches graisseuses. Cette chirurgie esthétique du visage ne va pas pour autant dénaturer l’expression de votre visage.

A qui s’adresse le lifting des paupières ?

Cette opération va se pratiquer vers la quarantaine quand les premiers signes de vieillissement cutané apparaissent. Il est possible de modifier la paupière supérieure ou inférieure bien avant, si les disgrâces sont congénitales et non liées à un vieillissement. Cette opération peut concerner aussi bien les femmes que les hommes. Parfois, les tumeurs cutanés cancéreuses liées au soleil nécessitent aussi la blépharoplastie.
Durant la première consultation, le chirurgien plastique va faire un interrogatoire et un bilan photographique. Un bilan pré-opératoire est de mise si on veut éviter tout trouble de la coagulation. Un examen ophtalmologique sera même conseillé afin de mettre en avant d’éventuelles pathologies. Dans tous les cas, toutes les modalités de l’hospitalisation et de l’intervention seront détaillées. Un délai de réflexion de 15 jours sera accordé au patient avant la chirurgie esthétique. Ce site vous permettra d’ en savoir plus avant de sauter le pas.
Si l’intervention ne se déroulera pas sous anesthésie locale, il faudra l’accord de l’anesthésiste au maximum 2 jours avant l’opération. Il est recommandé de prendre un médicament contenant de l’aspirine 10 jours avant l’opération. L’arrêt du tabac est également conseillé 10 jours avant et une semaine post-opératoire.

Comment ça se passe ?

Une incision cutanée se fera dans les plis naturels. Pour les paupières supérieures, elle se fera dans le sillon à mi-hauteur de la paupière ; pour les paupières inférieures, si un surplus de peau doit être traitée, elle est faite 1 à 2 mm sous les cils. En cas de poches isolées, une blépharoplastie par voie trans-conjonctivale se fera. Dans tous les cas, cette opération pourra s’additionner d’un lipofilling ou encore d’une canthopexie  !

Quid des suites opératoires ?

Les premiers jours il est recommandé de prendre du repos et de mettre des lunettes de soleil pour les sorties. Dans tous les cas, les suites opératoires seront marquées par un œdème, des ecchymoses autour des yeux, qui vont disparaître au bout d’une semaine. Si l’œdème est marqué, il faut mettre une compresse de sérum physiologique glacée. En cas de sècheresse, il faut mettre un collyre hydratant. Si l’intervention des paupières inférieures ou des paupières supérieures se fait par voie sous-ciliaire, le retrait des fils se passe 6 jours après l’opération. Les cicatrices sont un peu rosées pendant les premières semaines. La cicatrisation se fera petit à petit entre 4 à 6 semaines après l’intervention.