Un Français sur quatre sera, au cours de sa vie, touché par le zona. Quelle est cette maladie ? D’où vient-elle ? Qui atteint-elle ? Oui, elle provoque d’intenses douleurs, mais ce n’est pas forcément grave. Vous pouvez même assez vite guérir.

Le zona : définition

Le zona, c’est le virus qui donne la varicelle. Vous avez contracté la maladie durant votre enfance. Depuis, cet herpèsvirus s’est logé près de votre colonne vertébrale. Endormi dans vos ganglions nerveux, il peut se réactiver lors d’une baisse d’immunité (stress, cancer, VIH, etc.). Reprenant le chemin inverse, il remonte, via les nerfs, jusqu’à la zone touchée.

Il atteint principalement les adultes de plus de 50 ans.

Zona : 20% de la population sera touchée une fois dans sa vie

Votre médecin généraliste peut facilement réaliser un diagnostic de zona, grâce à certains symptômes typiques :

  • une zone de votre peau est atteinte de vésicules
  • les lésions sont situées uniquement à droite ou à gauche
  • la zone touchée suit le trajet du nerf et forme une bande
  • vous ressentez de la douleur sur cette zone

La plupart du temps, ces symptômes suffisent à poser le diagnostic. Mais si un doute persiste, il est possible de réaliser des examens sanguins ou un frottis des vésicules.

Les différents types de zona

Le zona du thorax

C’est le plus courant, celui que nous venons d’évoquer. Il provoque l’apparition de vésicules sur un seul côté du thorax. Il est souvent accompagné de fortes sensations de brûlure.

Un rétablissement est, en général, possible en deux à trois semaines. Il s’agit d’éviter la surinfection des plaies et de limiter la douleur. Une semaine de traitement antirétroviral par voie orale peut accélérer la guérison. Ce médicament permet également de limiter la persistance des douleurs.

Si, malgré tout, vous souffrez toujours, un neurologue peut vous aider avec un traitement spécifique.

Le zona de l’œil

De forts maux de tête, d’un seul côté, près de l'œil et du front : ainsi commence le zona de l’œil. L’éruption cutanée unilatérale apparaît après quelques jours et peut toucher :

  • le front
  • le cuir chevelu
  • la paupière
  • l'œil
  • le nez

Des complications sont assez fréquentes et les conséquences peuvent aller, dans certains cas, jusqu’à la perte de la vision de l'œil touché.

Le zona de l’oreille

Hormis des douleurs, le zona de l’oreille peut provoquer, de manière unilatérale :

  • des bourdonnements
  • une baisse d’audition
  • des étourdissements
  • une paralysie du visage

Le zona de la bouche et la gorge

N’atteignant, là encore, qu’un seul côté, le zona qui touche la bouche et la gorge peut vous gêner pour vous alimenter.

Le zona du bas de l’abdomen

S’il atteint l’orifice de l’urètre, le zona touchant le bas de votre abdomen peut vous empêcher d’uriner.

Chaque type de zona doit faire l’objet d’un suivi par un médecin spécialiste de la zone touchée. Il traitera ainsi, au mieux, chaque symptôme.

Faut-il avoir peur du zona ?

Bonne nouvelle ! Sachez que si, enfant, vous avez eu une varicelle assez forte, votre risque de développer un zona est plus faible.

Autre bonne nouvelle ! Il existe un vaccin contre le zona. Si vous avez entre 65 et 74 ans, il est même remboursé. Et il s’avère très efficace contre les douleurs persistantes.

Enfin, les médecines complémentaires peuvent intervenir pour soulager différents symptômes dus au virus du zona.