La dépression saisonnière, c’est quoi ?

Vous sentez que vous n’avez pas le moral ? Votre joie de vivre diminue au fur et à mesure que la température baisse ? Vous êtes peut-être atteint de ce qu’on appelle la « dépression saisonnière », également connue sous le nom de « trouble affectif saisonnier » ou TAS. Cette forme de dépression se manifeste par une baisse de la libido, un sentiment de tristesse et de fatigue, des troubles d’appétit et du sommeil…Il est à noter que cette pathologie concerne aussi bien les hommes que les femmes, quel que soit leur âge.

Tout connaitre de la dépression saisonnière

Qu’est-ce qui est à l’origine de la dépression saisonnière ?

D’après des études effectuées par les spécialistes, environ 20 % des personnes sont sujettes à un sentiment de mal-être chaque année. La dépression saisonnière se manifeste généralement à l’approche de l’hiver ou en automne. Elle peut être provoquée par plusieurs facteurs. Dans la majorité des cas, la cause est l’absence de soleil et la baisse de la luminosité. Ce manque affecte directement notre moral car la lumière du soleil est essentielle pour le bon fonctionnement de notre organisme. Si l’idée de voir les jours se raccourcir et le ciel devenir de plus en plus gris vous rend triste et irritable de manière involontaire, rassurez-vous car il existe plusieurs solutions simples mais efficaces.

Comment en venir à bout ?

Il est possible de combattre la dépression saisonnière grâce à des séances de psychothérapie. La prise de médicaments antidépresseurs est aussi un moyen efficace. Sinon, il y a la luminothérapie, également connue sous le nom de luxthérapie ou photothérapie. La luminothérapie est proposée dans certains hôpitaux et dans des établissements spécialisés. Actuellement, il est possible de suivre une cure de luminothérapie à domicile grâce à une lampe portative spéciale. L’utilisation de simulateur d’aube est aussi très efficace.  Avec une séance quotidienne d’une durée de 30 minutes, la dépression saisonnière disparaît au bout de deux semaines.